On s'est bien débrouillé avec le brouillard (coté D sur l'échelle de la météo)


Récit de la sortie :

Décidément mon oncle Eugène l'avait bien raison.

Si plantes y met un arb'e en novembre, t'y mettras pas un pied dehors sans qu'la brume envahisse le temps !

L'avait raison l'ancien. Et moi, que j'vous parle du z'hameau des Jolys.

J'ai bien vu une cinquantaine de pélerins avec leur pélerine su' l'dos qu'étaient trempés comme ma soupe.

L'en  même un qu'a failli s'payer le pylône. Hé, hé !

J'en ait ben rigolé avec la Juliette, qui m'a rendu visite comme toute les quinze jours.

C'est comme qui dirait ma bonne amie. faut dire qu'elle ramène du bon fromage de sa tante en bas.

L'on appelé la ferme de plante y met. P'têt que c'est à cause des arbres.

Chai pu ! Avec l'âge, les rubatisses et l'breuillard çà me crasse le cerveau.

Et j'ère tant dans mes souvenirs. Que je focon les saisons.

Avec tout qu'ils balancent dans la lune et maintenon sur Mars çà détraque toutes les saisons !

Quand j'pense à ceusses qui l'on navigué dans l'breuillard, l'on dû faire que des photos mouillées.

Hé, hé hé !



Commentaires

même kavec ce temps la fusée n'a pas pu décoller ....

Pages