Communiqué pandémie du COVID-19
Pour faire suite aux décisions du Président de la République le jeudi 12 mars puis de celles du Premier Ministre le samedi 14 mars, toutes les activités de Coublevie Accueil, sans exception, qu’elles soient à caractère sportif ou non, sont suspendues dès ce dimanche 15 mars et ce, jusqu’à nouvel ordre.
Retrouvez le texte complet du Communiqué du Conseil d'Administration sur notre site : clic ici.

Ballade pandémique à travers les siècles


Récit de la sortie :

                Il était une fois

 

    Doit-on dire, une semaine déja

    Ou bien, une semaine seulement

    Que cette saloperie, de Corona

    Perturbe la vie des braves gens ?

 

    Depuis que l'on est privé du droit de sortir

    Les paisibles occupations des premiers jours

    Commencent à beaucoup moins nous divertir

    Et vaincre la claustrophobie, réclame un peu d'humour

 

    Alors, pour relativiser un peu, le danger qui nous guette

    Je vais vous rappeler, une ou deux célèbres pandémies virales

    Qui, dans un passé plus ou moins lointain, ont tenu la vedette

    Mais, je ne suis pas vraiment sur, de vous remonter le moral

 

    La première (Yersinia pestis)appelée, peste noire ou bubonique 

    Avec vingt cinq millions de morts, dans la population européenne

    Engendra, au Moyen-Age, la terreur, la mort et aussi la panique

    Transformant la moitié du monde, en une monstrueuse Géhenne

 

    Quand à l'autre, plus récente,vieille d'un siecle à peine

    Les victimes : trente, cinquante, peut-être cent millions .

    Appelée grippe espagnole, mais dont l'origine est incertaine

    Tuant dans le monde, de trois à cinq pour cent de la population

 

    Alors, l'humanité qui a survécu à ces effroyables calamités

    Et grâce aux gigantesques progrès de la médecine

    Devrait pouvoir circonscrire,ce nouveau fléau annoncé

    Et stopper rapidement, ses conséquences assassines

 

    Mais le virus, est un ennemi particulierement retors

    Alors laissons un peu de temps, à nos chercheurs émérites

    Pour trouver une parade et lui régler, une bonne fois son sort

    En espérant que cette solution arrive, très, très vite

 

    Que notre sympathique site, de Coublevie Accueil

    Espace de détente pour tous et aussi de convivialité

    Puisse un jour, cruellement rimer avec le mot :cercueil

    Cela, je ne veux même pas un instant, l'imaginer .

                      Pour cela une seule solution

                      Restons gentiment à la maison

    Emecé

 



Commentaires

Bravo Emecé, tu as su mêler avec talent et l'histoire de ces satanés virus, et la rime poétique.
Dans ta ballade pandémique, tu m'épates, tu m'épates ...!

Pas facile Michel

De rester zen…

Hier le passé n’a pas été simple,

Aujourd’hui Le présent est imparfait

Demain notre  futur reste conditionnel

Alors en attendant que les Chercheurs

Passent en mode Trouveurs

Que toutes les médecines

Se terminant en ine

Arrivent dans nos cuisines,

Continuons nos lignes

Pour ne pas sombrer dans la naphtaline

Et que notre club si sympathique

Rime toujours avec dynamique…

A suivre....sans modération

Toutes tes compositions...

Bravo à nos poètes talentueux qui nous régalent quotidiennement. 

Bravo Marie- Claude

Comme Lucky Luke, tu dégaine plus vite que ton ombre .

Comment fais-tu pour avoir toutes ces réparties à portée de stylo ( ou d'ordi )

C'est impressionnant

Lors des Expositions de 2014 et 2018 à Saint étienne de crossey sur la 1ère Guerre mondiale, j'avais présenté un panneau de huit pages pour rappeler cette terrible pandémie : Elle aurait fait 408.000 morts en France et 21 millions de victimes dans le monde selon l'institut Pasteur ,5O millions pour l'O.M.S.,voire 100 millions selon des études récentes. Elle n'était pas originaire d'Espagne (décomptage dans ce pays non belligérant) mais il semble que ce virus se soit manifesté dans un corps de l'armée américaine en mars 1918. Les soldats survivants ont été envoyé en Europe où ils ont propagé la maladie (ce corps expéditionnaire comptait de nombreux marins de retour notamment de Chine). Après le 11 novembre la pandémie redouble d'intensité notamment à Paris et Lyon jusqu'en décembre avant de s'éteindre en mars 1919... On peut espérer que le "coronavirus" nous débarrassera avant une durée d'un an !