L'Ensemble Vocal Harmoniques chante Rachmaninov

Après le succès rencontré au printemps dans quatre églises de la région, l'Ensemble Vocal Harmoniques (*) se produit de nouveau à Moirans, ville où il est en résidence, le
24 novembre prochain,
avec ce même programme, pour un concert gratuit.

Lorsque Rachmaninov compose cette liturgie en 1910, il a moins de 40 ans.
Il y met ses souvenirs d’enfant, quand il accompagnait sa « babouchka » à l’église Ste Sophie de Novgorod et qu'il découvrait alors la beauté du chant orthodoxe.
Il y met aussi sa profonde connaissance de la «  vraie »  musique religieuse russe, héritière à la fois de très anciens rites (la « divine » liturgie de St Jean Chrysostome remonte aux premiers siècles) et des chants folkloriques russes traditionnels.  

C’est une œuvre composée de vingt pièces d’une extraordinaire diversité,  chantée par les choristes « a capella » et en slavon, ancien idiome liturgique de l’orthodoxie.
Bien qu’il s’agisse d’une musique religieuse avec ses codes (les litanies chantées par le pope, les réponses du chœur ) et ses passages obligés (Kyrie, Credo, Sanctus…), vous y entendrez d’abord et surtout la subtilité de l’âme slave, la splendeur des anciens chants folkloriques et par dessus tout, l’émotion vibrante d’un compositeur de génie.

(*) près du quart de l'effectif de ce chœur est aussi membre de Coublevie-Accueil.