On a dépaillé les cardons pour faire cette belle rando


Récit de la sortie :

L'a fait chaud pour cette rando dedans les Bauges. L'en a même qu'avaient dépaillé les cardons. Pour autant la bonne humeur était là. Et pas de caractère de cochon même si les zozogarnisateurs nous avaient embarqué en bauge ! A l'heure du repas on a révisité nos lectures enfantines avec nos classiques: Martine à la montagne, Martine passe le gué...lectrique etc... Y a un p'tit malin qu'à remarqué qu'en avait deux floutées pour qu'on les reconnaisse pas. Alors des belles prairies herbueuses de tour... bière (sic) ou (hic !). L'on a fini avec les tipis et les "coveboeils" ! Jean-Pierre, sans tour et détour a bien boulonné  son parcours.

A propos des propos libres de rando: la Linaigrette plante qui semble coton, on passe à Mellocoton de Colette Magny années 70 puis sans vergogne à "Tout ce qui est dégueulasse porte un joli nom" chanté par Allain Leprest. Tout çà pour dire que l'on papotte avec nos potes. Vous tapotez sur votre moteur de recherche préféré si cela vous dit. Et, à la prochaine on en reparle, si le coeur vous en dit !