Deux châteaux ou l'exégèse du nom Virieu


Récit de la sortie :

Ben, on n'a fait une petite virée entre deux châteaux.

 "Virieu" contraction très ancienne de deux mots vire et vieux !

Une autre hypothèse documentée dans les grimoires retrouvés dans l'armoire du ci-devant Comte de Virieu au château de Pupières (modestement baissées par humidité), bref il s'agirait de la contraction de toujours vire et de yeux. (Pour la beauté des tuiles vernissées).

Mais un vieil instituteur érudit avance un argument visionnaire comme suit: " Deux châteaux, même famille donc vire inchangé et deux pour le nombre". Trop simple pour le curé qui en a référé à l'évéché qui lui affirme qu'à l'origine c'est Dieu et pas deux.

De quoi faire trois fois pénitence à l'aller et au retour entre les deux édifices pour les beaux yeux de dame la Comtesse, dont on dit que... mais "Grâce à Dieu" il y a prescription.

Foulards, cravattes de toutes couleurs, trompes l'oeil pour nous en mettre plein la vue, chat & chien bien Mallein (pour les ceusses qui ont repéré le nom de ce chemin), partie de bras en l'air pour mine de rien te coller ta photo dans le journal, le reste de la balade bien cadenassée.

Et mise en boite assurée par notre ami l' Robert coeur de lion. "Serrez les rangs. Photos. Repos"

Comme dab. A bientôt sur les resto sociaux !