MONASTÈRE ET CHÂTEAU PIEGROS LA CLASTRE


Récit de la sortie :

CHATEAU

Situé au village de Piégros, il fût en partie ruiné au cours des Guerres de religions. Il fût racheté pour être rénové en 1969 par Monsieur Claude Huot, actuel propriétaire.

Le château se composait, entre autre, d'une cours perchée ( ce que nous avons pris pour un cloitre), d'un donjon (tour carrée), d'un bâtiment pour loger les domestiques, les gens d'armes et chevaux et de l église de Saint André, qui fût l'église paroissiale jusqu' en 1802.

De l'église il ne reste plus que des pans de murailles et le clocher qui a su sauvegarder une de ces deux cloches, nommée Françoise (construite en 1640).

MONASTERE

 

    En 1165, des hommes ont choisi le site de Saint Médard, lieu tirant son nom d'un évèque de Noyons et de Tournai vivant au VIème siècle (celui-ci avait la réputation de faire pleuvoir), de trouvant dans la partie montagneuse de Piégros-La Clastre, pour y construire un monastère, d'abord habité par des chanoines de Saint Augustin, qui redescendaient au monastère attenant à l'église de La Clastre pendant les durs mois d'hiver (froid et venteux).

      En 1304 le Pape Benoît XI donna le Monastère Saint Médard à l'Abbaye de Saint Antoine en Viennois. Les Antonin, mi-clercs, mi-mendiants utilisèrent le Monastère comme hôpital pour soigner la Lèpre et les personnes atteintes du "Mal des Ardents" (épidémie dû à la consommation de seigle empoisonné par un champignon vénéneux).

      A partir du XVème siècle, le nombre de moines diminuèrent ainsi que la somme des revenus qui permettaient d'entretenir les bâtiments, en 1600 il n'y avait plus que deux ermites qui occupèrent les ruines, au XVIIIème siècle la commanderie devient simple exploitation agricole.

      1988 - 1995 le Monastère fût restauré par des chantiers internationaux "Jeunesse et Reconstruction".

 

      A partir du Monastère se dessine un petit sentier, taillé dans le rocher, menant à la Chapelle Saint Médard, située à 858 mètres d'altitude, pouvant servir de refuge. De là on peut jouir d'une vue exceptionnelle sur le synclinal de la forêt de Saou, sur la vallée de la Drôme.

      La Chapelle fût touchée par la foudre le 17 août 2004 l'endommageant très sérieusement. Des travaux de restaurations ont été effectué en début d'année 2005 dans des conditions assez difficiles de par le climat et l'accès à la Chapelle.

      A 500 mètres de là se dressait autrefois le château de Saint Médard, qui aujourd'hui n'est plus qu'un tas de pierres dans les broussailles.

CF le complément historique sur l'histoire de Piegors la Clastre <ICI>

 


Commentaires

Merci bcp Fernand pour ces compléments historiques.
Il faudra que j'en parle à mon fils citoyen de Pegros, qui ne connaît peut-être pas tout ca..
A (re) visiter ou pour une prochain incursion dans le coin : le vieux village de Mirabel en face de Piegros.