Le bonheur - Clin d' oeil à Paul Fort - EJ


Récit de la sortie :

J' ai adoré cette balade,MERCI.

Ces vers m'ont trotté dans la tête tout au long de notre balade d' hier. Tout le monde a appris ce poème apparemment simple et léger de Paul Fort. Replacé dans son contexte, il ne l' est pas du tout : écrit en 1917.    

 

Le bonheur est en rando,

Cours-y vite, cours-y vite,

Le bonheur est à Saint-Aupre,

Cours-y vite, il fait si beau !

 

Si tu veux en profiter, cours-y vite, ça va filer...

 

Pour les feuilles colorées, pour le sous-bois tamisé,

Cours-y vite, cours-y vite,

Pour le ciel d' un bleu "cyané", cours-y vite, il va geler.

 

Pour Novembre qui a cédé,

Pour cette lumière inespérée,

Cours-y vite, cours-y vite,

Dévale les sentiers, qu' importe les barbelés,

Pas trop vite, on peut tomber !

 

Pour les vaches éparpillées, négligeant même de brouter,

Cours-y vite, cours-y vite,

Face à la Sure enneigée et Belledonne pour l' encadrer,

Cours-y vite t' émerveiller !

 

Même si on a les pieds crottés sur un sentier bien détrempé,

Cours-y vite... Parmi les arbres démantelés,

C' est du bonheur à consommer !

 

Sur l' étang ensoleillé, pense à te retourner,

Cours moins vite...    cours moins vite...

C' est déjà pres-que terminé....

Le Bonheur était aux prés....       Il a filé !

 

Emengé -EJ-

 

 

 

 

 



Commentaires

Oui merci Marie-No de ce tres beau poème ...de proximité.