Même si les vacances commencent, il faut penser à la rentrée, c'est à dire aux inscriptions. Et qui dit "nouvelle formule pour s'inscrire", dit "il ne faut pas attendre septembre". Alors tout de suite  CLIC pour
la Lettre de la Rentrée et les Inscriptions.

Le cap des 200 pré-inscriptions est atteint, soit 1/3 des adhérents. Continuez dans la foulée...

Présentation de la pétanque à Coublevie Accueil - saison 2016-2017

A compter du vendredi 4 novembre 2016
début des parties à 14 heures
présence avant 13h45 pour le tirage au sort

Après une période de test au cours de l'été 2013, les saisons 2013-2014 et 2014-2015 ont été un succès avec plus de 80 adhérents inscrits et une fréquentation régulière qui n'est interrompue que lorsque la météo est défavorable.

liste des inscrits pétanque 2016-2017 en cliquant ici (accessible pour les adhérents seulement)
 

 
En groupe et par équipes, la pétanque est une activité accessible, adaptée au plus grand nombre, agréable, ludique, et intergénérationnelle. Elle offre un éventail de pratiques allant de l'activité détente, à une activité réellement sportive.
On notera en effet que la pétanque sollicite diverses capacités intéressantes pour les seniors: équilibre, adresse, coordination, tonicité et relâchement musculaires, concentration, esprit d'équipe, patience, stratégie.

La pétanque est née au début du XX° siècle d'une évolution des jeux de boules antérieurs, en particulier du jeu provençal, et qui veut que le joueur a les "pieds tanqués", c'est à dire qu'il doit conserver les 2 pieds à l'intérieur d'un cercle de 35 à 50 cm de diamètre, et ceci qu'il pointe ou qu'il tire. Les boules pèsent de 650 à 800 grammes. Le but de 30 mm de diamètre doit être lancé entre 6 et 10 mètres. Les joueurs peuvent se rencontrer en tête à tête (3 boules chacun), par équipes de deux (3 boules aussi), ou par équipes de trois (2 boules chacun).

Nous n'allons pas terminer cet article sans évoquer "Fanny". Elle n'est pas marseillaise. Elle était serveuse de café au Grand Lemps avant la 1° guerre mondiale. A chaque fois qu'un joueur n'avait marqué aucun point, il avait le droit pour se consoler de l'embrasser sur la joue. Mais un jour alors que le maire du pays avec lequel elle était en froid vint lui demander sa bise, elle monta sur une chaise, baissa sa culotte, et proposa la partie la plus charnue de son anatomie. L'édile ne se dégonfla pas et apposa un baiser sur chacune. Tous les jeux de boules s'accaparèrent  de cette coutume qui de nos jours a disparu tout en restant dans les conversations.

À Coublevie Accueil, l'activité pétanque est sous la responsabilité de Gilles Mengual-Montaner et Jean-Pierre Berthet